|   |   |  Newsletter

La lecture à voix haute

- aA +

Lire à voix haute, ça s’apprend ! Voici quelques outils pour t’aider à bien te préparer

S’entraîner et se préparer

 

  • Tout d’abord, vérifie si tu peux lire à voix haute ton extrait dans le temps imparti à savoir 3 minutes maximum.
  • Bien lire à voix haute ne signifie pas exagérer ta performance ; il ne s’agit pas non plus de réciter des phrases apprises par cœur : tu auras ton texte sous les yeux. L’objectif est que tu lises ton extrait de manière fluide, que tu trouves la bonne intonation et que tu puisses faire passer l’atmosphère de l’histoire de la façon la plus spontanée possible, tout en veillant à ne pas jouer la comédie.
  • Avant de commencer à lire à voix haute, donne le nom de l’auteur et le titre de ton livre, et résume-le brièvement, afin que le public resitue le contexte de l’histoire avant de t’écouter.
  • Bien choisir son texte : on lit mieux un texte si on l’aime.
  • Souligner au crayon les mots importants pour les accentuer pendant la lecture.

Pendant la lecture

Bien sûr, le trac est fréquent. Essaie malgré tout de rester le plus calme possible et de ne pas lire trop précipitamment ou trop bas du fait de ton stress. Les petites erreurs ne sont pas graves, mais il faut éviter de perdre le fil.

Pour le jury, l’évaluation obéit à des critères précis (posture, placement de la voix, articulation etc.). Chaque membre du jury attribue ses points de manière indépendante et le résultat final est issu du total des points obtenus. À l’exception de la première place, aucun classement n’est établi.

Il est important de garder à l’esprit, durant toutes les étapes du jeu, que Les petits champions de la lecture ne constituent pas un concours ou une course à la performance. Ce qui compte c’est le plaisir de partager sa lecture, de découvrir celle des autres, de participer et de s’amuser lors d’un grand jeu de lecture à voix haute. Les lecteurs qui poursuivent le jeu auront besoin de ton soutien. Tu peux d’ailleurs écouter les lectures de ta région sur Internet et soutenir les finalistes.

« La rencontre avec les auteurs fait partie des souvenirs marquants de l’aventure ! Théo a fait de très belles rencontres humaines. Je garde un souvenir ému de la relation que Murielle Szac – en très peu de temps – a réussi à créer avec Théo… c’était SON champion ! Elle le soutenait avec beaucoup de bienveillance et d’humour. »
Séverine, maman d’un petit champion finaliste régionale

Amanda Spiegel directrice de la librairie Folies d’Encre Montreuil

« Ce concours m’a permis de passer de très bons moments avec ma classe et a créé une vraie complicité avec ma maîtresse. Aussi, c’est formidable de rencontrer l’auteur du livre que j’ai choisi et de partager mon plaisir de la lecture à voix haute avec un public sur la scène de la Comédie-Française ! »
Clara, petite championne 2017

En bref :

  • Rester naturel et lire comme si on s’adressait à chaque auditeur et auditrice.
  • Bien articuler tout en respectant la ponctuation. Ne pas lire trop vite.
  • Le corps participe à la lecture: diriger son regard vers le fond de la salle.
  • Travail de la voix : parler fort si nécessaire, sans crier. Lever ou baisser la voix en fonction de l’action. Cependant, attention à ne pas être trop théâtral.
  • Marquer une pause de temps en temps pour attirer l’attention de l’auditoire.
  • Bien poser sa respiration.

« J’aime lire à voix haute car cela me permet de mieux comprendre le texte et de vaincre ma timidité. J’aime être dans la peau des personnages et faire découvrir l’histoire à mes camarades. »
Inès, participante au 1er tour en 2019