|   |   |   |  Newsletter
- aA +

Finale nationale 2022 : les lauréats !

Le mercredi 29 juin 2022, sur la scène de la Comédie-Française, dans le décor de l’Avare de Molière, s’est tenue la finale nationale des Petits champions de la lecture.

Pour voir le replay de la finale nationale, cliquez ici !

 

Que la fête commence !

Pour cette 10e édition des Petits champions de la Lecture, tous les acteurs du concours étaient réunis en ce lieu prestigieux qu’est la Comédie-Française : les 14 finalistes accompagnés de leurs parents, les 15 auteurs des livres lus pendant la finale, les membres du jury incluant notre marraine, Susie Morgenstern, et nos partenaires. Quelle chance !

Si le programme de la journée était chargé, nos graines de champions en ont bien profité : après un briefing par Magali Fourmaintraux, notre secrétaire générale, et une visite guidée du lieu, les enfants ont pu faire connaissance autour d’un déjeuner. Dans le même temps, les duos auteurs-enfants ont participé à quelques interviews et photos pour garder un souvenir de cette journée incroyable !

En attendant que la cérémonie débute, certains ont continué à s’entrainer tandis que d’autres avaient plutôt envie de se détendre en faisant des blagues ou des petits exercices physiques. Chacun son style ! Mais tous réunis autour du même plaisir de lire.

Place aux finalistes !

A 14 heures, tous les finalistes ont pris place sur la scène de la salle Richelieu, prêts à lire leur texte à voix haute devant un décor de l’Avare de Molière, en place pour le 400e anniversaire de Molière en 2022.

Animée par Christophe Barbier, la cérémonie s’est déroulée en présence d’invités exceptionnels : Éric Ruf – administrateur général de la Comédie-Française, Susie Morgenstern – marraine 2022 du jeu, Antoine Gallimard – président des Petits champions de la lecture, Leïla Slimani – autrice, Augustin Trapenard – journaliste France Inter, Bertrand Périer – avocat et spécialiste de l’art oratoire et Pap Ndiaye – ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, achevant ainsi l’année pendant laquelle la lecture avait été déclarée grande cause nationale.

Place ensuite aux finalistes ! Chacun leur tour, par ordre alphabétique de leur prénom, ils se sont levés, positionnés devant le micro et ont lu avec enthousiasme le texte qu’ils avaient choisi, tout en restant bien concentrés pour l’interpréter au mieux. Quel régal de les voir s’approprier l’espace et le temps par leurs prestations !

Entre les 14 lectures, deux intermèdes ont eu lieu : le premier nous a permis de visionner la rencontre de Susie Morgenstern à l’école Sasserno de Nice, puis Leila Slimani et Augustin Trapenard ont joyeusement répondu aux questions de Christophe Barbier sur scène et une autre vidéo nous a relaté les précieux conseils de Bertrand Périer pour bien lire à voix haute.

« C’est fondamental la lecture, l’accès au savoir, l’accès à l’imagination. {…} Il faut de l’imagination, qui est une de nos plus grandes facultés, la reine des facultés disait Baudelaire, et je crois que c’est très important. On a besoin de plus d’imagination dans ce monde pour trouver des solutions à des problèmes qu’on n’a pas encore imaginés »Leïla Slimani.

Lors du deuxième intermède vidéo, nous avons pu voir l’organisation d’un 1er tour en classe à Bois-le-Roi.

Finale des Petits champions de la lecture 2022 (c) Frédéric Berthet

Les lauréats 2022

Attentif et bienveillant tout au long des lectures, le jury s’est ensuite retiré pour délibérer. Pendant ce temps, Christophe Barbier a interviewé les auteurs présents sur scène, qui nous ont livré, entre sourire et émotion, leur ressenti sur cette belle aventure qui les a liés le temps d’une journée à leurs Petits champions.

« Je ne sais pas si les voyages forment la jeunesse, mais du cœur ils forment la richesse »Maxime Gillio, auteur de Cellule 24, lu par Thalia (Nouvelle-Aquitaine).

 

Enfin, le moment tant attendu est arrivé :

  • Élisabeth, finaliste Ile-de-France, a été élue Petite championne de la lecture 2022 !
    Ceci grâce à sa lecture joyeuse, juste et entrainante de Coup de boule Corneille, écrit par Pascal Ruter, et publié chez Didier Jeunesse. Avec un sourire éclatant, Elisabeth a immédiatement accepté de faire partie du jury de l’année prochaine !
  • En 2e position, le jury a récompensé Marine, finaliste Centre – Val de Loire, pour sa lecture de La musique des âmes de Sylvie Allouche (Syros).
  • Enfin, en 3e position, Octave, finaliste Normandie, dont le choix s’est porté sur Journal d’un chien de campagne de Olivier Ka (Éditions du Rouergue).

Tous les finalistes ont reçu 6 livres de littérature jeunesse pour eux-mêmes et 10 autres pour leur classe. Ils se sont par ailleurs vus offrir par notre partenaire Bayard Presse un abonnement d’un an au magazine « J’aime lire Max ! » et un sac « supers pouvoirs » par notre partenaire Lili. Côté Fondations, La Poste leur a offert un sac Molière et Cultura un jeu de société. Enfin, la Comédie-Française leur a remis un sac en toile brodé « Comédie-Française – Molière 2022 » rempli de cadeaux, et une BD sur la vie de Molière et une affiche à décorer avec des stickers en plus pour la gagnante !

Finale des Petits champions de la lecture 2022 (c) Frédéric Berthet

Bravo, et merci !

L’aventure 2021-2022 s’achevant, toute l’équipe des Petits champions de la lecture tient à féliciter les 100.000 enfants (et plus !) en classe de CM1 et de CM2 qui ont participé partout en France à cette 10e édition anniversaire !

Nous tenons aussi à remercier très chaleureusement l’ensemble de nos partenaires qui permettent au jeu d’exister. Cette année, en plus de continuer sur sa lancée 🚀 les Petits champions de la lecture ont organisé pour la première fois de leur histoire sept des quatorze finales régionales en présentiel. Une opportunité unique qui a pu voir le jour grâce au soutien financier de nos partenaires mais aussi grâce à l’engagement et à l’enthousiasme de nos équipes.

Enfin, merci à vous toutes et tous pour votre fidélité ! Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire plaisir à tous les participants.

Élisabeth et Pascal Ruter (c) Frédéric Berthet


Partager cet article