|   |   |   |  Newsletter

Pourquoi participer

- aA +

Cette opération est un outil sur mesure proposé aux enseignants et aux médiateurs du livre. Elle vise à promouvoir la lecture sur un mode ludique, en faisant appel au plaisir du lecteur et à son partage. Organisée sous le haut patronage du Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et du Ministère de la Culture, cette opération invite les enfants des classes de CM1 et de CM2 à lire à voix haute, pendant une durée de trois minutes, le texte de leur choix. Le jeu est organisé en quatre étapes : le gagnant de chaque groupe est convié à une finale départementale, puis régionale, avant de participer à une grande finale nationale organisée au mois de juin dans un grand théâtre parisien.

« C’est un jeu qui a vraiment fédéré la classe, les bons élèves comme les moins bons, chacun s’est investi, et des enfants qui n’étaient pas bons lecteurs au début se sont pris au jeu. Le moment des lectures en classe est toujours très émouvant, tous se soutiennent, s’encouragent et s’applaudissent. »
Horia Gitton, enseignante à Bourges

L’opération des Petits champions de la lecture a été créée afin de proposer aux enfants et à leurs enseignants une aventure fondée sur le plaisir, sur une expérience ludique et accessible, puisqu’elle n’oblige pas à mémoriser le texte, fondée sur le libre choix et le partage. Une expérience qui engage la sensibilité de l’enfant, qui révèle des qualités spécifiques et développe sa confiance en lui. Une expérience qui replace, également, la lecture au cœur de la sociabilité : les enfants lisent les uns pour les autres, et se recommandent des livres. Un jeu, enfin, susceptible de plaire aux garçons et aux filles, et de donner leur chance à tous les enfants même ceux qui sont le plus éloignés du livre.

Pour cela, les objectifs du jeu sont notamment :

  • Promouvoir la lecture auprès des jeunes grâce à l’oralité : Une façon festive de toucher un large public, en mettant l’accent sur l’oralisation des textes et le partage. La lecture à voix haute, devant les camarades, crée une expérience collective et encourage la prise de parole en public.
  • L’autonomie et le plaisir : Les enfants choisissent librement les textes qu’ils souhaitent lire à voix haute, ce qui contribue à forger les goûts de chacun et favorise le plaisir de lire.
  • La compréhension du texte et la maîtrise de la langue : En préparant sa lecture, l’enfant approfondit sa perception du texte, des personnages et des intentions de l’auteur.
  • L’aisance à l’oral : La lecture à voix haute, devant les camarades, crée une expérience ludique de prise de parole en public.
  • La concentration : L’attention est renforcée par l’écoute active des autres enfants et la préparation de sa propre lecture.
  • La découverte et le partage : Les participants se surprennent les uns et les autres avec leurs lectures ; ils découvrent grâce à d’autres enfants de leur âge la diversité des textes accessibles aux jeunes lecteurs.
  • La rencontre entre lecteurs et auteurs : Lors de la finale nationale, les auteurs des livres choisis par les enfants sont présents sur scène. Ils se déplacent également en amont dans la classe du finaliste pour une rencontre privilégiée avec tous les élèves. L’occasion d’une rencontre exceptionnelle pour ancrer durablement en chacun le plaisir de lire.

« Louise est une élève très discrète, dont je n’avais quasiment pas entendu la voix depuis le début de l’année. On sent qu’elle est heureuse de lire, elle pose bien sa voix. Elle s’est si bien prise au jeu qu’elle ne se rend pas compte qu’on l’écoute, ni qu’il y a un public qui l’observe. Ça a été très impressionnant. »
Blandine Gluckman, enseignante à Meudon

Un questionnaire a été envoyé à 2000 enseignants, bibliothécaires, médiateurs ayant participé en 2020-2021 aux Petits champions de la lecture. 

91% des enseignants constatent des progrès en lecture chez leurs élèves suite à leur participation au jeu : développement du goût de la lecture, progrès en terme d’expressivité et fluidité de lecture.

60% des enseignants constatent des progrès de leurs élèves en terme de confiance en soi.

95% des enseignants considèrent que le jeu constitue une aventure collective pour toute la classe.

71% des enseignants reconduisent leur participation d’une année sur l’autre.