|   |   |   |  Newsletter
- aA +

Interview d’Arnaud Massonnie – LILI

L’aventure extraordinaire des Petits champions de la lecture se fait dans le partage et la convivialité. Découvrons aujourd’hui Arnaud Massonnie, CEO et cofondateur de l’application LILI.

 

1 interview pour découvrir un homme et ses idées,

9 réponses pour vous donner envie de participer à l’aventure des Petits champions !

1. Bonjour Arnaud Massonnie. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour les Petits Champions !

Arnaud, CEO et cofondateur de LILI. Je suis fils d’enseignante, élevé à l’école Freinet (l’école de la créativité et de l’expression libre), et père de trois enfants… et donc sensible aux sujets d’éducation.

Sur le plan professionnel, je me suis lancé dans le secteur Internet il y a plus de 20 ans. J’ai monté plusieurs start-ups, en France et à l’international, après avoir travaillé pour de grands groupes de l’édition ou du digital comme Vivendi ou Google.

Je suis également investi dans l’entrepreneuriat social, et pratique le théâtre d’improvisation, le yoga et la méditation.

2. Quelle est aujourd’hui votre météo intérieure ?

A parler de LILI, maintenant : un grand soleil, car c’est un plaisir chaque fois que je peux échanger sur ce beau projet !

Cela étant, il y a quand même au loin quelques nuages de contrariété, avec une année Covid qui fatigue et décuple nos émotions… Mais pluie et soleil, voilà qui promet un bel arc-en-ciel pour 2021 🙂

 

3. Comment vous est venue l’idée de créer l’application pédagogique LILI ?

LILI est pour moi une sorte de crise de quarantaine heureuse, un pont entre mes deux vies. Dans ma vie personnelle, j’aurais aimé être plus à l’aise à certains grands oraux (du discours de mariage aux anniversaires de famille). Et dans ma vie professionnelle c’est encore plus vrai, alors que mes collègues anglo-saxons étaient eux excités à l’idée de monter sur scène. Or la gestion des émotions et l’aisance à l’oral, cela se travaille, ce sont des clés à donner le plus tôt possible à nos enfants… les adultes de demain !

LILI, c’est d’abord une histoire de rencontres avec mes co-fondateurs. Avec Sarah, qui a été ma professeure de yoga et a donné des cours de méditation à mes enfants, aujourd’hui directrice éditoriale au grand cœur. Et puis Axel, directeur technique spécialiste des applications mobiles, tout autant remarquable sur le plan humain. LILI, c’est aussi des experts du design, des enseignants et des auteurs de référence parmi lesquels Jean-Charles Pettier et Edwige Chirouter, connus pour diffuser en France et à l’étranger la pratique de la philosophie pour les enfants !

Bref, l’idée a pris vie… en échangeant, en collectif et à l’oral ! Ça vous rappelle quelque chose ?

 

4. Comment avez-vous connu les Petits champions de la Lecture ? Qu’est-ce qui vous plaît dans cette aventure ?

J’ai connu « Les Petits champions de la Lecture » en tant que parent. A Vincennes, là où mes enfants sont scolarisés, une camarade de classe de mon fils est allée en finale régionale… bravo à elle !

Ensuite, la vie est faite de rencontres, parfois de retrouvailles. Lorsque j’ai annoncé le lancement de LILI sur LinkedIn, Magali Fourmaintraux, la secrétaire générale des Petits champions avec qui j’avais travaillé chez Vivendi en 1998 (!), m’a contacté… suite à quoi tout s’est fait naturellement (merci Laura) entre les Petits champions et LILI.

Pour conclure, je dirais que les Petits champions de la Lecture, c’est un partenaire naturel pour LILI. Ludique et académique, ouvert à tous, avec une volonté d’impact et une conviction partagée : faire de l’oral une clé de la réussite des enfants !

 

5. Pourquoi est-ce important que les enfants aient davantage confiance en eux lors de leur prise de parole ?

Vouloir être plus à l’aise à l’oral, on l’a tous souhaité. On a tous souffert un jour de ne pas avoir osé. Osé exprimer une idée, défendre une opinion, partager ses sentiments.

Trouver le calme, s’affranchir du regard des autres, exprimer ses convictions, nourrir son esprit critique, argumenter et susciter l’adhésion… Ce sont autant de compétences nécessaires à la construction de chaque enfant, pour son bien-être et sa future réussite !

Ceci vaut effectivement aussi d’un point de vue académique, où l’oral a longtemps été le parent pauvre de l’éducation. Les enseignants l’ont maintenant compris, et la mise en place du grand oral au Baccalauréat ou encore du test de fluence (la facilité à lire un texte à voix haute) à l’entrée en 6e vont dans ce sens. Que l’on parle de pratique théâtrale ou de débat en classe, l’oral s’est imposé comme un moyen d’intégration et d’épanouissement individuel. Il est utile pour travailler la question de la mixité mais aussi pour favoriser les moments de socialisation, stimuler l’imagination et la prise d’initiative, travailler les techniques d’argumentation et finalement favoriser le développement personnel et la confiance en soi.

 

6. Quelles sont les activités que LILI propose pour renforcer la prise de confiance à l’oral ? 

L’oral est au cœur de LILI : LILI, c’est une application qui s’écoute, et qui fait parler !

Avec des activités de calme et de concentration, on va apprendre à mieux vivre son anxiété. La méditation de la montagne, par exemple, montre à l’enfant que l’on peut rester stable et fort malgré tout ce qui se passe autour de soi. C’est fondamental pour mieux vivre ses émotions et oser prendre la parole en public.

Avec les jeux d’improvisation, on lâche prise, et on crée de nouveaux chemins de confiance. L’enfant s’amuse à inventer des histoires, et oublie la peur du ridicule. Il va laisser s’exprimer le cerveau droit de l’intuition et de la créativité, et prendre confiance – inconsciemment – en sa capacité à se sortir de n’importe quelle situation.

Avec les podcasts de philosophie, enfin, l’enfant va pouvoir échanger sur la vie. Filles, garçons c’est pareil ? Rire avec, ou rire de quelqu’un, ça change quoi ? Et si je suis timide, c’est pour toujours ? On part d’une situation, puis on est guidé dans sa réflexion, seul, entre amis ou avec un adulte (parent ou enseignant). L’occasion de couvrir des sujets qui peuvent désinhiber et même libérer chaque enfant.

 

7. Comment envisagez-vous l’utilisation de l’appli en classe ?

LILI propose aux enseignants d’utiliser l’application en classe, avec des ateliers sur les émotions, la confiance en soi ou la moquerie. L’application est un support qui vient compléter des fiches où sont détaillées les consignes et les activités proposées. S’appuyer sur cette application (qui peut fonctionner sans connexion Internet), cela a beaucoup de vertus.

Cela permet d’abord de simplifier la mise en place des ateliers, notamment pour qui ne se sentirait pas à l’aise de conduire une méditation ou animer un atelier d’improvisation. Ainsi, il suffit d’appuyer sur Play pour se laisser guider par la voix de LILI. L’enseignant peut même montrer l’exemple et faire la méditation avec ses élèves, ou se lancer sur la première consigne d’un jeu d’improvisation !

Ensuite, c’est l’opportunité pour l’enseignant de choisir parmi plus de 100 activités, et de prolonger la pratique à la maison, s’il le souhaite. Je précise que l’application LILI est téléchargeable gratuitement, et que nous offrons 6 mois de contenu Premium à tous les professeurs ayant inscrits leur classe aux Petits champions qui le demandent*.

Enfin, l’application LILI est à 90% sonore (les 10% restants étant des activités papier comme du dessin et de l’origami) : on parle donc de faire entrer en classe des podcasts de méditation, de yoga, d’improvisation ou de philosophie pour enfants… des ateliers qui s’écoutent, et non de l’écran qui rebute. L’application permet d’accéder facilement à du contenu pédagogique de qualité, via un simple smartphone ou une tablette.

*Pour profiter de cette offre exclusive, adressez-nous un mail intitulé « OFFRE LILI » à : contact@lespetitschampionsdelalecture.fr 

 

8. Et vous, êtes-vous plutôt méditation, yoga, improvisation, dessin ou philosophie ?

J’ai suivi la formation MBSR il y a 5 ans, pour réduire le stress par la pratique de la méditation pleine conscience ; je pratique le yoga avec ma femme ; et j’adore dessiner : croquis, coin de table, courriers administratifs, tout y passe… Mais je pense finalement surtout vouloir être philosophe. Les collègues, les enfants, la vie, nous aident à le devenir… et c’est tant mieux !

 

9. Pour finir, pouvez-vous citer un livre qui vous a marqué dans votre enfance ?

Mon bel oranger, de José Mauro de Vasconcelos. L’histoire d’un enfant défavorisé du Brésil, espiègle et attachant, qui a choisi un oranger pour confident… celui-ci l’écoute et lui donne la force de grandir. Un formidable livre sur l’empathie, et le fait de croire en ses rêves !

 

 

 

 

Lancé en 2012, Les Petits champions de la lecture est un grand jeu national qui s’adresse aux classes de CM2. Il vise à promouvoir la lecture sur un mode ludique et sous l’angle du partage. L’objectif ? Lire à voix haute et en public pendant 3 minutes maximum un court texte de son choix extrait d’une oeuvre de fiction.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15/01/2021. Et en effet, les Petits champions s’associent avec LILI, pour faire de l’#oral un levier de la réussite des #enfants ! 🌱

🔔 Enseignant(e)s, si vous inscrivez une classe aux Petits champions de la lecture 2020/2021, LILI vous offre ⚡6 mois d’abonnement premium ⚡ pour votre classe ! 💯 Pour profiter de cette offre exclusive, adressez-nous un mail intitulé « OFFRE LILI » à : contact@lespetitschampionsdelalecture.fr.

Déjà plus de 2000 classes sont  inscrites à la 9e édition !

Et vous, qu’attendez-vous pour rejoindre l’aventure ? 🚀


Partager cet article